La fête locale

               
   

 

Tout commence le mercredi précédant la fête. De nombreux auriacais, des anciens pour l'essentiel (disponibilité oblige) ont rendez-vous dès le matin sous la halle pour l'habillage traditionnel de celle-ci en rameaux de chêne. Cette laborieuse matinée se termine par un repas offert par la collectivité.

  • Jeudi, l'association sportive auriacaise organise son loto du foot.

 

  • Vendredi soir, le rendez-vous est destiné aux enfants (environ une cinquantaine) pour la procession aux lampions qui  conduit tous les villageois vers le stade municipal où se tient le feu d'artifice. La fanfare accompagne les processionnaires.
    En introduction du feu d'artifice le lâcher de montgolfières illumine le ciel auriacais. Puis c'est l'embrasement céleste sur des musiques de films.
    La société de Fabrice Caderio, réalisatrice de ce spectacle ne cesse de nous surprendre d'année en année.

 

  • Samedi après-midi le pré devant le foyer est le terrain d'affrontements redoutable des jeunes enfants du village. Course avec sac, jeux gonflables, courses diverses leur permettent de se mesurer, mais au final tous sont vainqueurs.

    Samedi soir les bandas animent le repas de la rue Notre-Dame.
  •  Dimanche, après la messe, tout le monde se donne rendez-vous sous la halle pour le traditionnel concert, qui s'achève par l'apéritif servi par le conseil municipal.
  •  Lundi le concours de pétanque et le repas sont organisés par  le restaurant du "Pont Vieux" pour clôturer la fête.

Les soirées de vendredi, samedi et dimanche sont animées par des bals sous la halle, et les manèges enchantent les enfants durant toutes les journées de la fête.